time for change reconversion pro

Tout ce qu’il faut savoir pour réussir sa reconversion professionnelle.

Tout ce qu’il faut savoir pour réussir sa reconversion professionnelle.

Source

Peut-être faites-vous partie de ces quelques heureux élus qui se sentent parfaitement épanouis, sereins et engagés dans leur travail.

Peut-être avez-vous même passé les 20 dernières années de votre carrière sans regret ni doute, planifiant sereinement “la suite” comme la continuité logique et heureuse de ce que vous avez accompli jusqu’ici.

Si tel est le cas : félicitations !

Pour tous les autres, je vous invite chaleureusement à continuer votre lecture.

Si une faible minorité se sent épanouie et engagée au travail, la réalité du marché de l’emploi fait que la majorité des employés considèrent ou ont déjà opéré une reconversion professionnelle.

En France, une étude de l’AEF rapporte que 9 professionnels sur 10 souhaiteraient se reconvertir ou l’ont déjà fait.

De plus, une récente étude de Gallup a montré que 85% des employés (dans le monde) ne sont pas activement engagés dans leur travail : un signe inquiétant qui montre que la plupart des travailleurs ne trouvent que peu de motivation dans leur métier.

Source : Gallup

En réalité, les raisons qui motivent une reconversion professionnelle sont nombreuses et le plus souvent personnelles.

À ce sujet, la même étude de l’AEF a mis en lumière les principales raisons qui poussent les employés à considérer une reconversion professionnelle.

Source : AEF

Qu’il s’agisse d’un besoin de changer d’environnement, de hiérarchie, de collègues, de rémunération ou tout simplement de trouver un métier qui aura plus de sens; le processus de reconversion professionnelle est souvent vécu comme une étape longue et difficile qui s’effectue souvent au prix d’un certain nombre de concessions.

Dans cet article, 365 Talents vous propose des conseils issus de professionnels des ressources humaines et du recrutement afin de vous aider à adopter la bonne vision et le bon état d’esprit pour mener à bien votre reconversion professionnelle.

Prêt(e) à changer de carrière ?

Voici les 3 éléments clés dont vous devez tenir compte.

1 – Si les analyses et les tests étaient la solution, vous auriez déjà trouvé des réponses.

Source

Si vous réfléchissez à vous reconvertir depuis un certain temps, il est fort probable que vous soyez déjà passé(e) par de numéros ouvrages, tests, questionnaires et quizz qui promettaient tous une illumination prochaine.

Mais vous comme moi savons que cela ne fonctionne pas ainsi.

En réalité, la plupart des personnes qui cherchent leur voie (que ce soit à 30, 40 ou 50 ans) ne trouvent pas de réponses en faisant plus d’analyses.

Pourquoi ?

Parce que si les livres et les tests étaient la solution, il suffirait de les prescrire pour résoudre ce problème.

En réalité, rares sont les personnes qui ne savent pas du tout ce qu’elles veulent faire.

Ce qui nous amène à notre second point.

2 – Les cabinets et agences de recrutement auront du mal à vous aider.

Source

Pour beaucoup de professions type “cadres”, il peut paraître assez naturel de se tourner des cabinets ou des agences de recrutement lorsqu’on cherche à s’exiler de son poste actuel.

Après tout, peut-être vous étiez-vous fait(e) recruter de cette façon pour votre actuel travail ?

En regardant les annonces et en échangeant avec des recruteurs, vous vous apercevrez rapidement que les profils professionnels en reconversion ne sont pas vraiment les plus chaleureusement accueillis.

Pour quelle raison ?

Tout simplement parce que le marché actuel du travail répond à une hyperspécialisation qui se manifeste par de fortes attentes en termes de connaissances techniques et d’expérience dans le métier ou l’industrie en question.

En réalité, passer de commercial à consultant digital dans une startup n’est pas si simple : nombreuses sont les attentes en terme de background technique et d’expérience, quelque soit le secteur concerné.

En conséquence, on constate que changer radicalement de carrière est un processus long et difficile : votre C.V actuel témoigne de vos expériences professionnelles passées qui peuvent ne pas répondre aux attentes du travail de vos rêves.

3 – Vous êtes l’obstacle numéro un de votre propre reconversion professionnelle.

La reconversion professionnelle est souvent un état psychologique paradoxal.

D’un côté, vous vous sentez peu inspiré(e), peu ou pas motivé(e) et l’idée de continuer sur cette voie jusqu’à la retraite vous effraie : vous avez peur de mener une carrière qui n’a pas de sens.

D’un autre côté, vous êtes paralysé(e) par la peur de perdre votre statut, de gagner moins et de voir tous vos efforts, vos diplômes et votre carrière tomber à l’eau en cas d’échec dans votre reconversion.

Cette situation bipolaire vous place donc probablement dans un état de stress latent : vous savez que vous devez agir mais vous vous sentez également incapable de le faire.

Et c’est bien là tout le problème.

Pour de nombreuses personnes en reconversion professionnelle, le monde extérieur effraie et suscite des doutes à cause d’un manque de connaissances des autres industries, entreprises et métiers qui existent.

C’est sur ce dernier point qu’il est impératif de travailler.

Voici nos 6 conseils de RH pour réussir votre reconversion professionnelle.

Source

1 – Acceptez la reconversion professionnelle comme un processus long.

Naturellement, le cerveau humain a une propension à chercher les plaisirs et soulagements de la manière la plus rapide et directe possible : nous cherchons à éliminer rapidement nos craintes de façon à nous rassurer.

En réalité, une des clés du succès de la reconversion professionnelle consiste justement à la visionner au long terme : il faut accepter la reconversion professionnelle comme un enjeu sérieux qui mérite qu’on lui accorde du temps.

Au quotidien, cela signifie que vous devez vous investir dans votre projet de changement de carrière : il s’agit d’y consacrer du temps et d’accepter que vous n’y arriverez peut-être pas du premier coup.

En visionnant votre changement de carrière comme un “projet”, vous participerez déjà à augmenter vos chances de réussite de par le simple que fait que vous pouvez désormais visualiser des étapes et des essais à mener pour la réussite de votre nouveau projet.

Une reconversion professionnelle peut parfois passer par deux, trois, quatre ou plus essais avant d’aboutir de façon durable.

2 – Ne cherchez pas “dans quoi travailler” mais “avec qui travailler”.

Nous passons beaucoup trop de temps à nous demander “ce que nous voulons faire” plutôt que de réfléchir aux “personnes avec qui nous voulons le faire”.

N’avez-vous jamais eu la sensation que vous pourriez faire n’importe quoi avec vos meilleurs amis ou vos proches les plus importants ?

Pour beaucoup de personnes en reconversion, le problème n’est pas tant le travail qu’ils effectuent mais l’environnement de travail dans lequel ils évoluent et qui comprend la culture d’entreprise, les collègues, la hiérarchie…

Sachant cela, les personnes qui réussissent leur reconversion professionnelle cherchent avant tout à rencontrer des personnes et à échanger avec elles afin de trouver des organisations, projets ou entreprises dans lesquelles ils partagent une ambition et une vision commune.

En réalité, nous ne tombons pas sous le charme d’une annonce d’emploi.

Nous tombons sous le charme d’une équipe, d’une vision ou d’une culture d’entreprise dans laquelle nous nous sentons bien.

3 – Sortez de la paralysie et commencez à agir petit à petit.

Comme nous le disions un petit peu plus haut, la plupart des personnes qui souhaitent changer de carrière font face à un dilemme qui les paralysent : faut-il tout risquer pour repartir à zéro ou continuer sur la même voie au risque d’être sérieusement déçu(e) de soi-même d’ici quelques années.

Ce paradoxe n’a en réalité pas lieu d’être.

Pour réussir votre reconversion professionnelle, il est capital de pouvoir arrêter de réfléchir afin de commencer à agir.

Lorsque nous parlons “d’agir”, nous ne faisons pas référence à une démission flamboyante – façon Hollywood – où les photocopies volent dans une folle course de couloirs d’entreprise.

Non, ce que nous entendons par “agir” consiste à commencer votre implication en dehors de votre cadre de vie actuel.

Si vous souhaitez découvrir d’autres entreprises ou secteurs d’activité, commencez par de petites actions d’introduction : rencontrez des professionnels d’un milieu qui vous intéresse, assistez à des conférences sur un sujet qui vous passionne ou bien inscrivez-vous dans une association dont la cause vous tient à coeur.

En commençant à vous engager dans une voix qui pourrait vous intéresser, vous commencerez naturellement à percevoir son fonctionnement ainsi que ses avantages et inconvénients.

Naturellement, vous échangerez avec les professionnels et acteurs du milieu et commencerez à percevoir certaines opportunités professionnelles : peut-être pourriez-vous vous servir de votre expertise passée pour aider une nouvelle organisation ?

4 – Formez-vous et osez rencontrer des personnes différentes.

Vous l’aurez compris, rencontrer des personnes extérieures à votre organisation et potentiellement liées à vos centres d’intérêts est une étape clé dans la réussite de votre projet de reconversion professionnelle.

Pour autant, attaquez de front des industries ou des métiers qui vous sont inconnus peut se révéler difficile, ne serait-ce que parce que vous ne disposez pas des connaissances nécessaires pour y travailler.

Dans certains cas, il peut donc être intéressant de commencer à vous former à des techniques et compétences qui vous intéressent.

Commencer à se former tôt à en effet plusieurs avantages :

Premièrement, commencer à se former permet de se faire une meilleure idée du “travail” qui se cache derrière votre futur métier : cela peut permettre de commencer à cerner les contraintes, challenges et enjeux d’un métier que vous ne connaissiez pas encore.

Deuxièmement, se former sur de nouvelles compétences techniques vous permettra d’échanger avec des personnes susceptibles de travailler dans le secteur d’activité qui vous intéresse.

Dernièrement, vous former en amont de votre reconversion vous permettra de mettre en avant votre volonté et votre sincère détermination à changer de carrière lors de vos futurs entretiens tout en vous fournissant davantage d’outils pour promouvoir vos compétences techniques auprès de votre futur employeur ou de vos futurs clients.


5 – Ne restez pas seul(e) et parlez-en autour de vous.

Avant de conclure cet article, nous souhaitions insister sur un point vital de la reconversion professionnelle :

Parlez-en autour de vous et n’oubliez pas d’inclure dans entourage dans votre projet.

En effet, de nombreuses personnes vivent leur reconversion professionnelle comme une aventure et un conflit solitaire, ce qui renforce généralement le sentiment de paralysie que l’en rencontre à la peur de changer de carrière.

Pour sortir de cette peur, ouvrez-vous à votre entourage et faites part de votre projet de reconversion de façon à inclure vos proches : vous seriez étonné(e) de découvrir les nombreuses opportunités et retours d’expérience que pourraient vous fournir votre entourage.

6 – Considérez une reconversion en interne

Comme nous le disions dans notre deuxième point, de nombreux profils en reconversion professionnelle cherchent avant tout à travailler sur de nouvelles missions en s’entourant d’une nouvelle équipe : il s’agit de pouvoir changer d’environnement de travail afin de se sentir plus valorisé(e), engagé(e) et motivé(e).

Plutôt que de chercher à “tout plaquer”, il peut être intéressant pour certains profils de considérer de nouvelles opportunités professionnelles au sein même de l’entreprise actuelle, sur un secteur d’activité différent ou sur un poste qui apporterait de nouveaux challenges et davantage de “sens” au quotidien.

En réalité, de nombreuses entreprises (à partir d’une certaine taille) disposent de politiques de mobilité interne et cherchent régulièrement à affecter des talents internes à leurs nouvelles équipes : c’est peut-être l’occasion pour vous de faire part de votre volonté de changement !

Cet article vous a plu ? N’hésitez-pas à consulter nos autres articles dédiés aux ressources humaines et au management.

Curieux(se) à propos de 365Talents ?

365Talents est une plateforme RH intelligente de gestion des talents utilisée par des entreprises innovantes comme E.Y, Allianz, Société Générale ou encore Hewlett Packard.

Cliquez-ici pour découvrir comment nous pourrions aider votre entreprise.

Cliquez-ici pour demander une démo.

Loic Michel

Loïc Michel

CEO de 365Talents

You May Also Like

Le blog 365Talents, KPIs RH, Indicateurs RH, reporting RH, pilotage RH

KPIs RH : pourquoi sont-ils indispensables ?

Le blog 365Talents -

L’origami des compétences ou l’art d’accompagner l’évolution des salariés dans l’entreprise

Eric Janin

L’UX au service de l’expérience collaborateur

Le bilan des compétences est-il toujours utile en 2019 ?

Le bilan de compétences est-il toujours utile ?

Laisser un commentaire