compétences professionnelles

Les 12 compétences professionnelles les plus recherchées par les employeurs de demain.

Les 12 compétences professionnelles les plus recherchées par les employeurs de demain.

Dans le courant d’une flexibilité toujours plus accrue du marché du travail, rien n’est éternel : les attentes et compétences recherchées par les employeurs évoluent sans cesse au rythme des avancements technologiques et de l’apparition de nouveaux marchés.

Dans un monde de plus en plus influencé par la robotisation, l’intelligence artificielle et le big-data, les entreprises attendent de leurs employés une mise à niveau constante et une réelle valeur-ajoutée afin de se distinguer des autres et de rester compétitif sur le marché.

Pour cet article, nous nous sommes inspirés du rapport “The Future of Work” réalisé par le World Economic Forum en 2018 qui a interrogé 350 cadres issus de 15 pays et 9 industries afin de déceler les compétences professionnelles les plus attendues par les employeurs d’ici à 2020.

Sans plus attendre, voici 12 compétences professionnelles parmi les plus recherchées dans le marché du travail de demain.

1# La capacité à résoudre des problèmes complexes

À mesure que se développent les nouvelles technologies exploitant les données et l’intelligence artificielle, la capacité à formuler des hypothèses et résoudre des problèmes complexes grandit : de nombreux professionnels sont d’ores et déjà amenés à côtoyer des écosystèmes complexes où le virtuel côtoie l’humain.

Au sein des entreprises, la capacité à résoudre des problèmes est une compétence managériale fortement appréciée : elle dénote la capacité à prendre des initiatives, des risques et montre une forte maîtrise de son environnement professionnel.

2# Faire preuve d’un esprit critique

Dans un monde et des marchés de moins en moins lisibles ponctués par des “fake news” et la prise d’importance de l’automatisation dans la plupart des industries, la capacité à faire preuve de raisonnement critique et à formuler des hypothèses logiques est une compétence clé recherchée par de nombreux employeurs.

Pour les professionnels concernés, l’esprit critique consiste donc à distinguer l’opinion du fait et à pouvoir traiter un flux important d’informations de façon à en tirer les éléments tangibles et utiles qui pourront alimenter une prise de décision.

À la vue des nombreux challenges techniques et technologiques qui s’offrent aux entreprises, la pensée critique permet également aux employés de se distinguer en identifiant des points de blocage et des solutions qui contribueront au développement de l’entreprise : nul doute qu’il s’agira d’une compétence déterminante dans les rôles à fortes responsabilités de demain.

3# La créativité

Paradoxalement, le développement de l’intelligence artificielle et l’automatisation croissante du travail ne signifie pas que les entreprises se passeront bientôt de l’humain : bien au contraire.

Pour illustrer ce point, il est intéressant de remarquer que selon la même étude du World Economic Forum de 2015, la créativité n’atteignait à l’époque que la 10ème place au rang des compétences professionnelles les plus recherchées.

Pour 2020, cette compétence atteint désormais le top 3, preuve que les employeurs y trouvent un réel intérêt pour le développement de leur entreprise.

À mesure que les nouvelles technologies basées sur l’IA et le Big Data se développent, ce sont également de nouveaux champs d’applications qui émergent, avec de nombreux nouveaux problèmes associés; qu’il s’agisse de développement technique, de marketing ou encore d’adoption par le marché.

Pour faire face à ces nouveaux challenges, les entreprises recherchent donc des talents doués de créativité qui pourront mettre leur intelligence au service de la résolution de problèmes complexes ou au service de la création de nouveaux produits qui seront commercialisés demain.

4# L’empathie et l’intelligence émotionnelle

L’empathie et l’intelligence émotionnelle sont deux compétences extrêmement utiles qui permettent de créer des relations durables et fructueuses.

Au sein de votre environnement professionnel, ces deux atouts détermineront la qualité de vos interactions avec vos collègues, votre hiérarchie et vos clients : ils sont le reflet direct de vos qualités humaines qui pourront créer un réel avantage compétitif dans le développement de la relation clients et de la qualité de vie au travail.

Dans un monde professionnel où l’engagement fait de plus en plus défaut (70% des professionnels ne sentent pas engagés dans leur travail aux États-Unis, Source), l’empathie et la capacité d’écoute peuvent se révéler décisifs dans la qualité de prise de décision et l’arbitrage des conflits : deux autres aptitudes hautement recherchées dans les postes à responsabilités.

5# La résilience

La réussite et l’échec font tous les deux partie d’une vie professionnelle normalement constituée : il est normal de rencontrer les deux et de s’y habituer.

Pour autant, la capacité à encaisser les échecs et à apprendre de ses erreurs est une compétence hautement plus difficile à acquérir qui témoigne d’une réelle expérience et d’une bonne gestion du stress : ce sont souvent les périodes difficiles qui révèlent le plus le talent (ou l’incompétence) des collaborateurs.

Pour beaucoup d’employeurs, les situations d’échec sont donc très révélatrices des aptitudes et capacités d’un collaborateur : l’échec doit pouvoir être visualisé comme un test visant à prouver sa capacité à rebondir et à en tirer les bonnes leçons.

6# Coordination, organisation et flexibilité

Savoir s’organiser et évoluer dans un environnement changeant est une des compétences les plus recherchées sur le marché du travail.

En cause, la flexibilité accrue du monde du travail et l’intégration de nouveaux talents parfois freelances ou virtuels dans les équipes a redéfinit la forme habituelle d’une équipe de travail : il est désormais nécessaire de pouvoir manager des équipes à distance et de coordonner des efforts sur plusieurs créneaux horaires ou continents.

Pour tirer son épingle du jeu, les collaborateurs de demain devront donc pouvoir faire preuve de grandes capacités d’organisation afin de coordonner les efforts d’équipes dispersées : il s’agira alors de prioriser les tâches de façon à parvenir à une réussite collective.

En fonction des entreprises, la capacité d’organisation pourra également prendre le sens d’autonomie dans des postes à responsabilités où vos décisions auront un impact direct sur le développement de l’entreprise en question : il s’agira alors de pouvoir prouver sa capacité à s’occuper soi-même de problèmes complexes, comme nous en discutions dans notre premier point.

7# Les compétences en négociation

Contrairement à ce que l’on peut penser de prime abord, la négociation ne concerne pas uniquement les métiers dits commerciaux : il s’agit d’une compétence transversale qui peut être utilisée dans des relations :

  • Employé à Employé
  • Employé à Employeur
  • Employé à Tiers

Dans tous les cas, la capacité à préparer une négociation pour établir une position de force et sécuriser un objectif est une compétence clé qui peut faire toute la différence d’un collaborateur à un autre : c’est un atout de communication indéniable à développer.

De plus, le contexte actuel d’hyper-compétitivité porté par l’émergence de nombreuses startups et nouvelles technologies est très enclin à apporter de nouveaux challenges pour la plupart des entreprises : ces enjeux de survie attireront donc naturellement des profils à l’aise avec la négociation pour qui l’argumentation est une arme dont il faut se servir.

8# L’envie d’apprendre et l’actualisation de ses compétences

Comme nous le disions dans notre article dédié au bilan des compétences, il est impératif pour les employés et collaborateurs de pouvoir continuer d’apprendre et de développer ses compétences professionnelles tout en étant actuellement en poste.

Paradoxalement, la capacité à actualiser ses compétences constitue elle-même une compétence professionnelle en soi : cela montre aux employeurs votre envie de vous attaquer aux challenges et technologies de demain et prouve votre pertinence actuelle sur le marché du travail.

Si l’avènement de nombreux nouveaux outils et technologies peut effrayer certains profils, force est de constater que les collaborateurs qui parviennent à se former continuellement bénéficient de biens meilleures perspectives d’évolution au sein de leur entreprise ou ailleurs : c’est un signal extrêmement positif pour les employeurs.

Bien que les compétences techniques recherchées puissent fortement varier d’une industrie à une autre, voici une liste de 7 compétences parmi les plus recherchées sur le marché :

  • Maîtrise des outils type CRM
  • Modélisation et analyse des données (big data, data science)
  • Maîtrise des outils de gestion de projets
  • Maîtrise des outils cloud & bases de données
  • Aptitudes rédactionnelles professionnelles
  • Maîtrise d’un ou plusieurs langages de programmation
  • Maîtrise des réseaux sociaux et outils promotionnels

Bien évidemment, maîtriser cet ensemble de compétences techniques dans sa totalité paraît difficilement atteignable : il s’agit surtout de pouvoir combiner vos compétences actuelles avec de nouveaux atouts techniques qui pourront être utiles dans votre carrière et pour votre entreprise.

9# Le sens commercial et la connaissance de l’entreprise

Avec le développement accru des organisations horizontales ou semi-horizontales, de nombreux employés et collaborateurs doivent désormais pouvoir coopérer avec différents départements (autrefois lointains) dans le cadre de leurs missions : on constate une transversalité accrue dans la façon dont le travail est effectué en entreprise.

Conscients de ce challenge, les employeurs attendent donc désormais que leurs employés possèdent des connaissances (même basiques) sur le fonctionnement de leur entreprise et sur les bonnes pratiques commerciales : chaque employé peut potentiellement être un réel ambassadeur de son entreprise et il est donc important que celui/celle-ci puisse communiquer vers l’extérieur.

10# Connaissances et facultés à traiter les données

L’explosion de la quantité de données et l’émergence de nouveaux outils basés sur le big-data nous rapprochent de plus en plus de ce que les anglo-saxons appellent un “data-driven world” où la data possède un rôle clé dans les mécanismes de prise de décisions.

Pour autant, le rôle humain est loin d’avoir disparu et les entreprises recherchent donc des profils capables d’analyser ces flux de données afin d’en tirer des conclusions tangibles et actionnables pour l’entreprise.

Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas uniquement les profils type “data science” ou ingénieurs qui seront concernés par ce pré-requis : les collaborateurs de tous les départements seront progressivement amenés à utiliser des outils basés sur l’IA ou sur le big data et il est donc impératif qu’ils puissent en comprendre le fonctionnement.

À ce sujet, 365Talents propose à ses clients une plateforme RH intelligente permettant de cartographier les compétences des collaborateurs et d’exploiter les opportunités de mobilité interne grâce à l’IA.

Découvrir la plateforme RH 365Talents.

Grâce à notre plateforme RH intelligente, les décideurs RH disposent d’une vue d’ensemble des talents présents au sein de leurs équipes.

Nous aidons les décideurs RH à simplifier leur prise de décision tout en intégrant les employés au coeur du processus de mobilité interne.

Cliquez-ici pour découvrir notre solution.

11# Facultés d’expression orales et écrites

À l’heure où la communication digitale, les nouveaux outils (tels Slack, intercom…) et les abréviations ont révolutionné notre approche de la communication, les employeurs cherchent des talents dotés de fortes aptitudes à l’expression orale et écrite.

Pour les entreprises, les enjeux de communication sont évidemment très importants : on retrouve de la communication humaine à tous les niveaux et dans tous les secteurs d’activités, qu’il s’agisse de présence physique ou virtuelle.

Concrètement, les facultés d’expression orales et écrites peuvent créer de réelles différences et ouvrir de multiples perspectives professionnelles d’un collaborateur à un autre.


Celles-ci peuvent en outre servir à :

  • Communiquer sur les réseaux sociaux
  • Animer un atelier professionnel ou un évènement
  • Échanger avec des clients et prospects
  • Négocier un contrat ou une vente
  • Créer des propositions commerciales
  • Assurer le service-client
  • Rédiger des articles et des contenus digitaux

De plus, l’avènement du content marketing et de l’inbound marketing a poussé les entreprises à entreprendre une communication plus large mais plus ciblée qu’auparavant : les talents internes possédant de bonnes compétences en communication sont donc autant d’atouts qui peuvent contribuer au développement de l’entreprise sur l’ensemble de ses canaux de communication (blog, LinkedIn, YouTube, presse écrite, interviews, webinars…).

12# Gestion du stress et épanouissement personnel

Bien que nous ayons déjà abordé le sujet du stress dans notre cinquième point consacré à la résilience, nous pensons qu’il mérite un peu plus de profondeur dans l’analyse tant son impact est élevé en entreprise.

En effet, si le stress est presque inévitable au cours d’une carrière professionnelle, celui-ci possède une prévalence telle (80% des américains se considèrent stressés au travail, Source) que la gestion du stress est devenue une compétence à part qui peut faire la différence auprès d’un employeur et au cours d’une carrière.

Bien qu’il n’existe pas de cas universel sur le stress au travail, l’American Psychological Association rapporte que les principales causes de stress sont :

  • Difficultés financières (salaire trop bas)
  • Charges de travail excessives
  • Faibles opportunités de développement, progression
  • Manque d’engagement, de motivation et de challenge
  • Manque de soutien social et familial
  • Sentiment d’impuissance sur les processus de décision
  • Attentes professionnelles floues ou mal définies

Pour faire face à ces difficultés, plusieurs études rapportées par Business Chief ont montré le rôle clé d’un environnement de travail sain dans la qualité de vie et l’épanouissement au travail.

Pour les employés concernés, il existe donc un réel enjeu qui consiste à contribuer au développement d’un environnement de travail épanouissant tout en travaillant sur ses propres aptitudes à gérer le stress et les conflits : le stress a en effet des effets très délétères sur les capacités de concentration et de productivité en plus de ses effets connus sur la santé physique et mentale.

Cet article vous a plu ? N’hésitez-pas à consulter nos autres articles dédiés aux ressources humaines et au management.

Curieux(se) à propos de 365Talents ?

365Talents est une plateforme RH intelligente de gestion des talents utilisée par des entreprises innovantes comme E.Y, Allianz, Société Générale ou encore Hewlett Packard.

Cliquez-ici pour découvrir comment nous pourrions aider votre entreprise.

Cliquez-ici pour demander une démo.

You May Also Like

Le blog 365Talents -

L’UX au service de l’expérience collaborateur

Le développement de la Gig Economy.

Gig Economy : Définition, enjeux et tendances pour 2019.

Les 5 Tendances RH pour 2019, 365Talents

Infographie des 5 tendances RH pour 2019

intelligence collective

Management : Guide Complet & Nouvelles Tendances pour 2019

1 thought on “Les 12 compétences professionnelles les plus recherchées par les employeurs de demain.”

  1. Bonjour,

    Article très intéressant. En effet, pour ma part, la flexibilité et la résilience seront de plus en plus recherchées dans un marché du travail qui évolue constamment et créé des défis tous les jours à tous les niveaux de l’entreprise.
    Autre sujet qui pourra être soulevé dans le futur : Si les entreprises demandent plus d’autonomie et d’esprit de « création », sont-elles prêtes à donner plus de « droit à l’échec » en retour aux salariés ? Les deux sont dépendants je pense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *