Suite de notre article sur les initiatives RH digitales ayant retenu notre attention lors de la lecture « DRH-3-0DRH 3.0 Face au défis du numérique« . Voici, les 3 initiatives digitales autour de l’évaluation ou plutôt de la reconnaissance que je souhaitais partager avec vous aujourd’hui.

 

5.Feedback permanent et positif chez HCL

En Inde, chez HCL, société de services informatiques de 110 000 personnes, la direction a mis en place un dispositif intitulé « Feed Forward ». Il s’agit de permettre à chaque salarié en tout temps de recommander ou d’encourager un collègue pour les compétences démontrées lors d’une collaboration ou à renforcer. La démarche est anonyme et bienveillante et permet à chaque salarié de mieux appréhender ses axes de développement professionnel en dehors (en complément ?) du processus d’évaluation traditionnel. Un exemple vraisemblablement suivi par de très grands groupes de servies américains, comme Deloitte, Accenture ou encore PwC.

 

6.Upward et Real-time Feedback chez PwC

Avec un effectif constitué à 80% de représentants de la génération Y, PWC, Leader mondial des prestations de services intellectuels, a dû répondre à un besoin exprimé de feedbacks de meilleure qualité, plus fréquents et plus axés sur la réalité des missions menées par les équipes. De nouveaux dispositifs sont venus adresser ce point, comme l’évaluation montante (de l’équipe managée vers le manager) et de plus en plus, le real-time feedback, une pratique qualifiée de plaisante, riche, flexible, spontanée mais surtout efficace ! 

Real-time feedback

Il s’agit de permettre la collecte de feedbacks au fil de l’eau entre chaque membre d’une équipe projet, sur 5 compétences clés. Chaque collaborateur construit ainsi son « mur » de feedbacks en complément de son processus d’évaluation traditionnelle : Les résultats en termes de motivation, d’engagement et de baisse du turnover sont véritablement mesurables et mesurés.

 

 

7.Chez Kingfisher, on s’envoie des Kiss

Kingfisher, plus grand distributeur européen de produits d’aménagement de la maison compte 80 000 collaborateurs en Europe et en Chine. L’entreprise fin 2013 un réseau social essentiellement mobile permettant de l’échange d’information et bonnes pratiques sous la forme de courts messages.

KissbookPlus original, les utilisateurs de l’application s’envoient des « Kiss » pour se remercier de leurs contributions.  Le terme « Kiss », personnel voire intime, montre bien la porosité grandissante des sphères personnelle et professionnelle.Il témoigne aussi de la volonté des grandes sociétés d’intégrer ce phénomène dans leurs pratiques RH, notamment la pratique de l’évaluation : plus collective, plus fun, plus concrète.

 

Et vous, comment appréhendez vous cette dimension temps-réel dans l’évaluation ou la reconnaissance de vos collaborateurs ? Est-ce même pris en compte au moment de proposer une évolution à un salarié ? Si oui, est-elle intégrée à vos processus d’évaluation existants comme chez Deloitte ? Ou bien isolée sur une plateforme tiers comme Kissbook de Kingfisher ? Chez 365Talents, il nous parait essentiel de l’intégrer au maximum à l’évaluation traditionnelle des collaborateurs, afin ne serait-ce que de s’aligner sur les fortes attentes de reconnaissance des nouvelles générations de collaborateurs.